Dans quel cas utiliser un escabeau ?

Différent de l’échelle, l’escabeau dispose de quatre pieds et permet de réaliser des travaux en petite ou moyenne hauteur. Malgré le nombre réduit de ses marches, il faut quand même faire attention pour éviter les accidents graves comme les chutes. Ce qui n’empêche pas pour autant son utilité dans la maison et à l’extérieur. Dans quels cas utiliser un escabeau ? Zoom.

Les travaux en hauteur

Les travaux en hauteur sont nombreux aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans la maison, ce peut être pour atteindre un objet en haut d’une armoire, pour remplacer une ampoule grillée, pour peindre un mur ou un plafond, pour nettoyer une baie vitrée. Du moment que la tâche est en hauteur, on peut toujours avoir besoin d’un escabeau. Même à l’extérieur, l’escabeau peut être utilisé comme pour tailler la haie du jardin ou pour cueillir les fruits de certains arbres. Tant de tâches provisoires qui nécessitent l’utilisation d’un escabeau. Les professionnels ont également recours à cet outil pour réaliser certaines tâches. Qu’en est-il alors des mesures de sécurité ?

Les mesures de sécurité par rapport à l’escabeau

Il existe des normes qui régissent l’usage de l’escabeau. A titre d’information, l’escabeau ne peut en aucun cas constituer un outil principal pour travailler. Il est utilisé uniquement à titre provisoire lorsque les circonstances ne permettent pas de faire autrement. Il est donc fortement déconseillé d’y rester trop longtemps que ce soit sur un escabeau de ménage avec deux à trois marches, un escabeau de bricolage plus complexe avec jusqu’à six marches ou l’escabeau professionnel des spécialistes qui atteint les dix marches. Quelle que soit la tâche que vous allez réaliser, assurez-vous que l’escabeau est bien placé sur un sol plat et dur. Si vous vous trouvez dans le jardin avec un sol meuble, pensez à ajouter des sabots aux pieds de l’outil.

Dans quel cas utiliser un escabeau ?